24 heures Open Kart – Sept 2011 – Le bilan

Il y a 15 jours, nous étions à la veille d’un long weekend de 3 jours.

Arrivés sur place en milieu de matinée, nous nous attelons à installer le camping-car, monter le barnum (qui trouvera rigolo de s’envoler au 1er coup de vent), et préparer nos affaires pour être dans de bonnes conditions. Nous nous rendons compte que la plupart des autres engagés ont mis le paquet sur la logistisque.

L’après-midi est consacrée à la perception du package et du Kart N° 36, au briefing, 2 heures d’essais libres, un pot de bienvenue et un tour de piste avec un expert en trajectoires. Aïe, il va falloir revoir notre façon de prendre nos virages si on veut gagner en efficacité.
kart361.jpg

Samedi matin, les yeux à peine décollés, nous allons aux douches afin d’être prêt à 9h00, heure du rendez-vous pour le briefing de course. Nous continuons par une série d’essais libres d’1h30. Malheureusement, nous  cassons une fourchette de direction, le Kart est immobilisé pendant 15 minutes. Le pilote qui n’a pas tourné pendant cette séance se rattrape en courant pour les Qualifs. On est un peu déçu d’être si loin sur la ligne de départ, mais la position n’a vraiment aucune importance sur cette course d’endurance. Bref, nous partirons en position 36, sur les 37 participants que nous sommes.

La course commence comme prévu à 14h00, et se terminera le lendemain à la même heure.

Les autres équipes ont déjà compris que nous étions l’équipe de vrais amateurs. En effet, personne à part nous n’est si mal organisé. Nous sommes 7 dans l’équipe, et nous assurons tous les postes. Pilotage, panneautage, présence dans le stand, assistant chrono, aide au ravitaillement en essence. Nous ne pouvons guère dégager plus de 2 heures de repos entre chaque relai. Pour noircir le tableau, la pluie s’invite, on serre les dents. Le manque de préparation de certains pilotes pour cet événement a également été un facteur clé à notre déconfiture. Nous finirons le weekend à genou, et à la dernière place.

stand36.jpeg  panneautage.jpeg

Nous avons beaucoup appris, et savons que les 24 heures ne peuvent plus être faites dans ces conditions, la prochaine fois les pilotes piloteront, mais il faudra de l’aide extérieure pour nous assister.

Pour 2012 nous avons plusieurs objectifs :

1 – Recruter des pilotes. Il faudrait être au moins 8 pour participer aux 24 heures, voire même davantage. Plus il y a de pilotes, plus nous pourrons faire de courses, nous voulons nous engager en priorité sur les courses de 3  heures, mais ne désespérons pas de refaire les 24 heures en juin ou septembre 2012.

2 – Trouver des partenaires, nous avons besoin que des gens s’investissent autour de nous, autant d’un point de vue financier que pour aider à la vie de l’asso Infini Kart.

Rejoignez-nous en nous écrivant à infinikart@gmail.com.



Rendez-vous de préparation

 

Dans le cadre de l’organisation des 24 heures, c’est dans quinze jours, nous nous rencontrons pour finaliser les derniers détails au Karting des Ponts de Cé, histoire de lier l’utile à l’agréable.



C’est bientôt la course

Plus qu’une quinzaine de jours pour la course, entre la préparation physique et les préparatifs liés à l’évènement, nous trouvons un moment pour vous faire partager un article paru dans la presse le 19 Août.

http://infinikart.unblog.fr/files/2011/09/articleinfinikart.pdf



JAVELOT CLUB DE CALAIS |
Statistiques Soft France |
peon runner |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | kung fu tae do
| beachpark31
| SoandBe